vendredi 12 décembre 2014

Minimalisme et sport



Pour moi c'est la course à pied, mais je pense que ça peut s'appliquer aux autres sports: comment concilier la pratique du sport et un mode de vie minimaliste ? Pour l'instant je dois dire que je n'ai pas trouvé et que ma pratique intensive du sport ces dernières années va à l'encontre des autres principes que j'essaie d'appliquer à ma vie: moins de contraintes, plus de zénitude ...

Pourquoi faire du sport ?

Comme beaucoup de femmes, j'ai commencé le sport pour perdre du poids après la naissance de mon deuxième enfant. Ca a été vraiment dur au début, il a vraiment fallu me forcer pour y aller régulièrement et de plus en plus longtemps, jusqu'à être capable de courir une heure.
Des années plus tard, je suis vraiment contente de l'avoir fait. Bien sur j'ai perdu du poids (en faisant du régime aussi le sport ne suffit pas) mais surtout, je suis en forme, je me sens vraiment bien dans mon corps et j'y ai pris goût. Je suis persuadée que c'est important pour rester en bonne santé le plus longtemps possible, et c'est aussi mon moment à moi (ou partagé avec des copines) qui me permet  de rompre avec le train-train boulot-tâches ménagères. Bref, tant que je pourrai, il n'est pas question d'arrêter de courir !

Et la compétition

C'est là où mon approche de la course à pied se complique et s'éloigne du minimalisme. Depuis maintenant quelques années, je fais des courses avec dossard: 10km, semi-marathon et même marathon.
Alors bien sûr, il y a certaines participations à des courses qui sont juste un prétexte pour retrouver des copines et aller se faire un restaurant après la course. Mais la plupart du temps, je ne peux pas m'empêcher de préparer les courses avec toujours l'objectif d'améliorer mon chrono sur la distance. Bien sûr, les premières années, la progression était évidente et je faisais mieux presque à chaque fois, mais depuis 2 ou 3 ans ce n'est plus vraiment le cas, et c'est devenu plus une source de frustration que de plaisir. Le fait de vouloir absolument suivre un plan d'entraînement à la lettre pour préparer la prochaine course m'apporte pas mal de stress, et le résultat n'est pas garanti !


Je pense qu'il est grand temps de revoir mon approche du sport.

Le changement en 2015?

J'ai du mal à me convaincre d'arrêter les courses officielles et de ne courir que pour le plaisir en faisant des footing avec des copines. Pourtant j'ai fait une liste de tous les points qui me poussent à arrêter:
  • pour progresser, il faut s'entraîner 4 à 5 fois par semaine: c'est compliqué à organiser avec le boulot et la famille, et le risque de blessure est important
  • je vis très mal le fait de ne pas pouvoir faire une séance d'entraînement prévue à cause du temps, du boulot ou des enfants quand je suis en préparation de course
  • pour courir vite, il faut rester très mince, donc pas mal de privations
  • la vraie raison de vouloir faire un bon chrono c'est quand même principalement pour se vanter, non ? j'avoue que j'adore quand on me félicite pour mon chrono, et j'en suis pas fière !
  • les dimanches de course, il faut se lever à 7h !!
  • les veilles de course, il faut manger raisonnablement et se coucher tôt
  • les inscriptions finissent par faire un budget non négligeable
  • quand je cours le midi, je rattrape le boulot le soir donc je rentre plus tard: moins de temps en famille

Et cette liste n'est pas exhaustive !
On voit bien que la raison seule me dicterait d'arrêter tout de suite de courir en compétition. D'un point de vue personnel, le fait de m'être prouvée que j'étais capable de courir un marathon (et même deux) me suffit largement. Mais le cœur a tendance à penser autrement, et franchement, si on pouvait me garantir qu'avec de l'entraînement je peux encore améliorer mes chronos, je me laisserais tenter !

Alors pour l'instant, je lève le pied mais je me garde de bien de prendre une décision définitive:
  • pas de course en novembre, janvier, février et mars
  • 3 footings par semaine
  • le plaisir avant tout
  • je me laisse le droit en mars prochain de changer d'avis et de reprendre un entraînement plus sérieux

Et vous ? vous faites du sport ? comment gardez-vous la motivation sans en faire trop ?

Sur le front du désencombrement
Honnêtement, d'ici la fin de l'année, je pense qu'on ne va pas beaucoup avancer. J'essaie de garder l'habitude d'éliminer 2 ou 3 objets chaque week-end. Hier c'était des cartons d'invitation pour anniversaire que ma fille avait reçu en cadeau d'une copine à un anniversaire (très jolis mais ils sont en Allemand !!!) et une boîte de triops. Les prochains jours seront plutôt consacrés à emballer les cadeaux qu'à vider la maison. Je pense que je vais devoir reprendre sérieusement quand on va revenir avec nos cadeaux !
On a fait le sapin de Noël hier, et j'en ai profité pour éliminer les décorations qu'on n'utilise pas car abimées, ou moches !
J'ai enfin trié le buffet et j'ai compté 32 serviettes de table ! Comment on est arrivé à ce compte, je ne sais pas. Je pense en garder une petite moitié et mettre le reste au sous-sol pour plus tard remplacer les usées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire