vendredi 21 novembre 2014

Le minimalisme à l'épreuve des fêtes


 

 

Une période difficile


Honnêtement, autant minimiser ses propres affaires, ses activités, réduire ses achats, c'est plutôt facile, autant essayer d'inculquer les mêmes principes aux enfants, conjoints, famille, belle-famille, à l'approche de Noël, c'est très très compliqué !

C'est à double sens: je n'ai pas envie qu'on nous offre des choses qui vont nous encombrer sans nous servir, et je n'ai pas non plus envie d'offrir aux autres des objets qui vont les encombrer !

En résumé:
  • Objectif numéro 1: ne pas sortir de la période de fêtes encombrés de conneries qu'on a déjà envie de virer
  • Objectif numéro 2: ne pas encombrer les autres (même si à priori ça ne les dérange pas!)

Des idées de cadeaux compatibles avec le minimalisme


Avant, on achetait nous-même ce dont on avait besoin, et on profitait de Noël pour se faire offrir le superflu, les objets qu'on n'aurait pas acheté pour soi-même mais qui nous font quand même drôlement envie. Bijoux, vaisselle, ...
Il n'y a pas que du mauvais dans cette technique, c'est comme ça que j'ai eu ma liseuse qui est passée de superflu à indispensable en assez peu de temps ...
Mais ça, c'était avant ! Je n'ai vraiment plus envie de superflu, et même si je sais que, lâchée dans une boutique de bijoux, je pourrais encore facilement craquer sur quelques babioles, je sais aussi que je le regretterai très rapidement !

On se rassure, on peut quand même se faire plaisir ou faire plaisir à Noël, voici quelques idées:

  • des cadeaux utiles. C'est ce qu'on préfère se faire offrir mon mari et moi. Il y a quelques mois que j'ai besoin d'un nouveau sac à main, le mien étant très abîmé, je vais m'en faire offrir un à Noël. De la même manière mon mari a besoin de chemises pour le boulot, et comme en plus il n'a jamais envie de rien, ça tombe bien !
  • du consommable. Nourriture, vin, à condition de bien connaître les goûts des gens, sont vraiment de cadeaux appréciés. On essaie d'acheter de la qualité, même si les quantités sont plus petites, par exemple des chocolats de chocolatier et pas de l'industriel de supermarché.
  • du fait main. J'adore tricoter, alors j'offre des écharpes à Noël à certains membres de la famille. Alors oui c'est très risqué, il y a moyen d'offrir des choses qui ne plaisent pas. En ce moment je tricote un gilet pour ma mère, mais elle a choisi le modèle et la laine. Avec ma fille on aime aussi passer un peu de temps au début des vacances pour fabriquer des biscuits ou des chocolats à offrir.
  • un peu de superflu, avec modération. Mais toujours en se renseignant à l'avance pour ne pas tomber à côté. Ma belle-mère aime qu'on lui offre du parfum. Je trouve qu'elle en met beaucoup trop mais si ça lui fait plaisir !
  • des bons cadeaux: je pense qu'on a tort de vouloir à tout prix faire des cadeaux surprise. On peut offrir des bons cadeaux pour des objets (livres, matériel de cuisine ...) mais aussi pour des activités: restaurant, voyage, théâtre, cinéma, soin de beauté, les idées sont très nombreuses
  • du temps: l'an dernier ma belle sœur a offert un restau en famille. C'était vraiment une excellente idée. Généralement il me semble qu'on devrait dépenser moins pour les cadeaux et garder cet argent pour passer plus de temps en famille
  • de l'argent. Il y a quelques années on a eu des travaux imprévus à la maison et c'était un peu dur. Mes beaux-parents, au lieu de nous faire des cadeaux, nous ont fait un chèque pour nous aider
Et surtout surtout se débrouiller pour ne pas offrir ou se faire offrir des gadgets, des objets inutiles (j'ai une dent particulière contre les moulins à sel et poivre électriques !!), des objets qui ne plaisent pas et vont passer quelques années dans un placard.
C'est important pour notre moral, notre porte-monnaie et notre planète ! Ca demande du temps, mais ça ne coûte pas plus cher au final.

Des expériences avant des objets


Au final, dans quelques années, quand on regardera les albums photos des fêtes, qu'est ce qu'on retiendra ? Les moments passés ensemble, les rires, les histoires, pas du tout les cadeaux !


Des cadeaux pour les enfants

 

C'est vraiment la partie la plus difficile, tous les membres de la famille et de la belle famille souhaitent offrir des cadeaux aux enfants, et je dois dire que ça m'énerve beaucoup. Je pense vraiment que ce n'est pas bon pour leur éducation de leur offrir trop de cadeaux (qu'on en ait les moyens ou pas). J'essaie de discuter beaucoup avec eux pour challenger leurs envies.
Cette année, j'ai réussi à convaincre notre aîné (13 ans) qu'une console de jeu (en l’occurrence la PS3) c'est très bien et qu'il n'a pas besoin de la dernière (la PS4 !) d'autant plus que ni les jeux ni les manettes ne sont compatibles (ça m'énerve !!). Je pense qu'il est presque convaincu ! Il aura donc un jeu pour la PS3 et des mangas. Je ne suis pas favorable à collectionner les BD, je préfère qu'on les emprunte à la bibliothèque, mais lui passe son temps à lire et relire les siens. En plus pour les collections populaires il y a une très longue liste d'attente à la biblio.
Pour ma fille, qui a 11 ans et qui ne joue plus non plus avec des jouets, on arrive à l'âge où elle veut ses premiers bijoux un peu sérieux, on a commandé un bracelet en argent. J'adorerai lui offrir des places pour un ballet à l'opéra de Paris mais c'est tellement cher si on veut des places correctes que j'ai renoncé. Ma fille, qui est généreuse et encore à l'âge où elle aime passer du temps en famille, m'a également expliqué qu'elle préfère qu'on lui achète moins de cadeaux et qu'on économise pour un voyage en famille.


La provenance des cadeaux


On vit dans un monde qui change, la technologie nous entoure et la mondialisation commence sérieusement à montrer ses travers (est-ce que vous regarder les documentaires de Cash Investigation ?). J'essaie de faire mes cadeaux au mieux de manière à respecter mes valeurs, et je trouve que c'est très difficile.

Je me pose plein de questions et je n'ai pas toujours la réponse:
  • Comment acheter des objets dont la fabrication est éthique ? Je ne veux pas d'une sac à main fabriqué par des enfants, je ne veux pas offrir des chocolats fait à partir de fèves récoltées par des enfants esclaves, je ne souhaite pas non plus acheter des produits ayant traversé la moitié de la planète ni ayant utilisé des produits polluants. Comment faire ?
  • Pour le chocolat, on arrive à trouver des informations sur la provenance. Pour le sac à main pour l'instant je n'ai rien trouvé !
  • Faut-il acheter sur Internet, en centre commercial, dans une petite boutique ? Personnellement j'évite les centres commerciaux, surtout avant les fêtes. Je préfère les petites boutiques de quartier, multi-marques, plutôt que les enseignes franchisées. Dans ma banlieue c'est un peu difficile à trouver quand même. Du coup la tentation gros site internet comme Amazon est forte, pour commander une bonne partie des cadeaux d'un coup. Mais j'ai lu quelques articles peu encourageants sur les conditions de travail dans cette entreprise, alors que faire ?
  • Vous remarquerez qu'en offrant uniquement des bons pour une expérience (restau, sortie...) on n'a aucun soucis !

Voilà, en commençant cet article je ne me rendais pas compte du nombre incroyable d'interrogations que ces fêtes soulèvent chez moi ! Et encore je n'ai pas encore trop réfléchi aux sapins, aux décorations de Noël, et à la surconsommation d'électricité qui découle ! Ni à la nourriture (foi gras, chocolat, saumon d'élevage...)

Sur le front du désencombrement


Bonne nouvelle: les enfants ont décidé tous seuls de trier leurs livres. Bien sur, ils se chamaillent pour décider ceux qu'ils gardent ! Ma fille est sentimentale, on a décidé de garder quelques livres qu'elle adorait qu'on lui lise quand elle était petite. Ca fait 3 ou 4 livres. Ca a bien avancé mais il va falloir les pousser un peu pour qu'ils terminent !
Mauvaise nouvelle: mon mari n'a pas avancé le désencombrement de ses outils, ni celui de ses chemises !


De mon côté non  plus je n'ai pas beaucoup progressé. J'ai bien jeté deux ou trois objets qui étaient au sous-sol mais ça ne fait pas une grande différence. Et les réflexes et garder au cas où ont la vie dure: j'ai au sous-sol un sac avec des couverts (ceux que j'avais achetés quand j'ai loué mon premier appartement) que je garde pour quand un des enfants s'installera. Faut-il vraiment les garder ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire